Recherche d'hébergements
 
 

Partager le contenu

Église paroissiale Maria Hilf

Bien avant l’édification de la « Porta Claudia », les habitants de Scharnitz firent construire une chapelle en l’honneur de Notre Dame du bon secours pour la remercier d’avoir conjuré les dangers de la guerre. En l’an 1650, cette chapelle se vit offrir un autel dont la peinture représentant
Marie Auxiliatrice était un cadeau de Ferdinand-Charles, fils de l’archiduchesse Claude. Les instances ecclésiastiques délivrèrent simultanément l’autorisation de célébrer la messe dans cette chapelle. La direction de conscience, elle, incombait aux Augustins du monastère de Seefeld. En
1705, la forteresse s’équipa de sa propre chapelle en l’honneur de Saint Joseph et y installa un chapelain. C’est ainsi que la direction de conscience locale cessa et les habitants de Scharnitz suivirent dès lors la messe militaire. Mais cela ne leur convint pas bien longtemps. La commune
convint d’un accord avec la paroisse de Mittenwald, afin que l’un de leurs prêtres vienne célébrer la messe dans la chapelle de Scharnitz (pour une somme de 160 « Gulden »). En 1786 fut créée une propre paroisse. Le premier prêtre à y officier fut le frère Capucin P. Pelagius Steinhauser. Il
construisit un presbytère et une nouvelle église avec la mobilisation de tous les habitants. Cette dernière fut inaugurée en 1792. Lors de l’insurrection de 1809, elle fut détruite par les flammes. Le Christ de la scène de Gethsémani sortit intact de l’incendie et fut installé, après rénovation de l’église, sur le pilier antérieur droit. Une nouvelle maison de Dieu fut bâtie en style gothique, détruite elle aussi par un grand incendie en 1892. Une nouvelle église, plus vaste, fut construite sous l’égide du curé Johannes Natter. Puis le curé H. Gottinger fit entièrement rénover l’église paroissiale en 1954. Le nouveau tableau d’autel (représentant la Vierge de la miséricorde – en manteau – avec les mystères du rosaire) fut conçu par le professeur Max Spielmann, ainsi que les stations du chemin de la croix des vitraux. La représentation des 12 apôtres sont l’oeuvre de
l’artiste Ilse Glaninger-Halhuber d’Innsbruck. Le monument aux morts fut refait à neuf en 1981, la même année débuta la passation de l’ancien cimetière. C’est en 1982 que la partie sud-ouest de l’église fut transformée et qu’une nouvelle enceinte de l’aire de l’église fut réalisée. En 1983,
la nef centrale fut équipée de bardeaux. En 1984 le toit finit d’être recouvert de bardeaux et la façade entièrement réaménagée. L’église a été par conséquent fermée durant les mois d’été de 1985. Les saintes messes furent célébrées dans la salle communale ou dans le pavillon de musique.
Durant cette période, une remise en état générale de l’espace intérieur fut effectuée. Les paroissiens de Scharnitz fêtèrent le parfait achèvement de ces travaux en compagnie de l’évêque R. Stecher le 20. 4. 1986 par une consécration solennelle de la maison de Dieu rénovée.

Contacts

Katholisches Pfarramt
Pfarrer Kulnik
Porta-Claudia-Str. 7
Scharnitz
Tél.: (0043) 5213 5217

ORS Card

La carte d’hôte de l’Olympiaregion Seefeld s’obtient auprès de votre hébergeur dès votre arrivée. Sur présentation et après l’avoir créditée, elle vous permet de bénéficier de nombreuses réductions et offres spéciales.

Download

Press

 

 

Cliquer ici
Notre newsletter