Recherche d'hébergements
 
 

Partager le contenu

Gorge Gleirschklamm

La gorge de Gleirschklamm est l’une des gorges naturelles les plus belles du Karwendel. Elle impressionne depuis tout temps avec ses falaises imposantes, ses petites cascades et son eau claire comme de l’eau de roche. Ici l’on fait l’expérience d’un paysage eau-rochers et l’on sent
la force et la puissance de l’eau, qui, depuis des siècles, se fraie son chemin à travers la pierre. L’on traverse la gorge sur des ponts, avoisinant des rochers hauts de plusieurs mètres, le long du bruissement de l’eau, pendant environ 45 minutes sur une étroite passerelle. Le chemin est sécurisé par des cordes, il est néanmoins conseillé d’avoir le pied sûr et d’être exempt de vertige. Le gazouillis des merles d’eau, qui couvent dans la gorge, forme un contraste étonnant au mugissement du ruisseau – animaux et nature en plein accord, vierges de stress et d’agitation. Il est rare de pouvoir goûter à la nature dans ce qu’elle a de plus diversifié et de plus singulier comme ici. Anciennement, la gorge était utilisée pour le flottage du bois. C’était une entreprise extrêmement difficile que de transporter les troncs de bois à travers l’étroite gorge jusque dans la vallée. Au début de l’été, l’eau de fonte des neiges était retenue à l’entrée de la Gleirschklamm par les dites « cluses », les troncs d’arbres étaient mis à l’eau et après avoir atteint le niveau d’eau nécessaire, la porte de la cluse était ouverte d’un coup. Les troncs jaillissaient sur une trombe d’eau à travers la gorge, sortant de la vallée de l’Isar en direction de Scharnitz. Souvent les troncs se coinçaient dans la gorge et devaient péniblement être remis dans le bon sens, par des hommes expérimentés, les flotteurs. Aujourd’hui, rien ne rappelle ce métier dangereux, au cours duquel tant d’hommes ont été blessés, voire tués. Lors de chaudes journées d’été, le promeneur profite de l’air frais et humide de la Gleirschklamm. Venant de Scharnitz, l’on traverse la passerelle de l’Isar, passant devant la Scharnitzer Alm par le Nederweg jusqu’à l’entrée de la Gleirschklamm. A l’entrée, des aires de repos agrémentées de panneaux explicatifs invitent le visiteur à s’attarder un peu. C’est tout simplement merveilleux de pouvoir rafraîchir ses pieds dans l’eau froide du Gleirschbach et de faire le plein d’énergie. Au bout de la gorge, il est possible de revenir à Scharnitz par la Oberbrunnalm et le Hochwald, ou de prendre le long de la vallée du Gleirschtal par des routes forestières jusqu’à la Amtsäge, puis jusqu’à la Möslalm. Ici vous pourrez savourer les produits des alpages, faits maison, comme le fromage typique « Graukäse » servi par des patrons hospitaliers et sympathiques ! Le retour vers Scharnitz se fait soit par la vallée de Gleirschtal et le dénommé « Krapfen », soit vous replongez une fois de plus dans la Gleirschklamm !

ORS Card

La carte d’hôte de l’Olympiaregion Seefeld s’obtient auprès de votre hébergeur dès votre arrivée. Sur présentation et après l’avoir créditée, elle vous permet de bénéficier de nombreuses réductions et offres spéciales.

Download

Press

 

 

Cliquer ici
Notre newsletter