Recherche d'hébergements
 
 
Recherche d'hébergements
 
 

Des questions? Nos experts en séjours sont là pour vous conseiller

Tel +43 5088050

Partager le contenu

Église paroissiale de St. Oswald

L’église paroissiale au centre de Seefeld, consacrée à Saint Oswald, compta longtemps parmi les églises de pèlerinage les plus connues au Tyrol. Sa célébrité était due au « miracle de l’hostie ».

La légende rapporte qu’Oswald Milser, de la forteresse frontalière de Schlossberg, exigea, lors de la messe du jeudi saint, le 25 mars 1384, une grande hostie. Lorsqu’il l’obtint, il s’enfonça dans le sol jusqu’aux genoux. La pierre de l’autel, à laquelle il voulut s’agripper, s’affaissa également. Les deux empreintes sont encore visibles de nos jours (à droite de l’autel). L’hostie, que le prêtre avait reprise, se teinta de rouge peu après. Ce miracle attira une foule de pèlerins. Les princes du Tyrol eux-mêmes en furent très impressionnés.

Comme la petite église ne suffit plus à accueillir tous les visiteurs, Frédéric à la bourse vide décida, en 1432, d’entamer les travaux de l’actuelle église gothique, qui fut finalement terminée sous son fils Sigismond le riche, en 1474.

L’église St. Oswald compte parmi les plus belles constructions en gothique flamboyant au Tyrol. Certains détails sont particulièrement remarquables, comme le relief du tympan, courant le long du portail principal, qui raconte le miracle de l’hostie ainsi que la décapitation de Saint Oswald, son saint patron, ou encore les fresques datant du 15e siècle à l’intérieur de l’église, la célèbre peinture sur bois de Jörg Kölderer de 1502 (à droite dans le presbytère), tout comme le maître-autel avec ses personnages du gothique flamboyant.

Toutes les particularités de l’église paroissiale sont détaillées dans le guide de l’église, disponible sur place.