Recherche d'hébergements
 
 
Recherche d'hébergements
 
 

Des questions? Nos experts en séjours sont là pour vous conseiller

Tel +43 5088050

Partager le contenu

Randonnée d’altitude sur le « Karwendel Höhenweg»

C’est dans l’Olympiaregion Seefeld que prend à la fois source et fin le « Karwendel Höhenweg ».

Ce chemin de haute altitude se fond dans la partie sud du plus grand parc naturel d’Autriche, le massif tyrolien du Karwendel, dont il côtoie les hautes vallées, les alpages et les sommets. De paysages montagneux sauvages à l’effervescence de vallées habitées, il offre aux marcheurs une diversité de points de vue incomparable : ici seuls, au cœur d’un univers de montagnes subjuguant, là observant d’en haut le spectacle de la vie locale.

Son itinéraire s’étend sur 60 kilomètres, qu’il est proposé de parcourir en six étapes, d’ouest en est. De Reith bei Seefeld à Scharnitz, la randonnée compte en tout et pour tout 7 km de dénivelés, dont 3,4 km de montée. Certains de ses tronçons se présentent avec un niveau de difficulté élevé et requièrent aptitudes physiques, expérience et équipements de qualité. Les alpinistes ambitieux pourront ainsi se gratifier de quelques points culminants, comme le “Stempeljochspitze” dont la haute cime atteint 2 543 m d’altitude. Pour les marcheurs expérimentés, la traversée du “Karwendel Höhenweg” peut facilement se réaliser en six jours.

 

Le gîte à chaque étape

Pour profiter comme il se doit d’une telle aventure, de bonnes pauses sont bien évidemment de mise : cinq refuges typiques de montagne ponctuent le parcours de leur présence, pour accueillir avec un plaisir sincère et offrir à qui le souhaite collations, repas chauds et hébergement de qualité. Certaines de ces auberges, accessibles directement ou en partie par les remontées mécaniques, voient les randonneurs côtoyer également ceux venus d’en bas.

L’Olympiaregion Seefeld est l’heureuse région de départ et d’arrivée du “Karwendel Höhenweg”, l’occasion de s’arrêter un petit instant dans ces deux destinations de vacances.

 

Reith bei Seefeld : là où tout commence

Au départ de la gare de Reith bei Seefeld, les marcheurs se mettent en route pour rejoindre le plus haut refuge du massif du Karwendel. 6,5 km plus tard, ils atteignent cette auberge située à 2 238 m d’altitude. La refuge « Nördlinger Hütte », offre une vue panoramique exceptionnelle, de quoi réjouir et motiver quant à la suite du périple. Elle ouvra pour la première fois ses portes le 16 août 1898 et offre à chaque saison, de juin à octobre, le gîte à environ 1 700 randonneurs.

Alternative possible : Pour une première étape plus douce, empruntez le funiculaire du domaine Rosshütte ; il vous mènera à l’auberge du même nom. De là, rejoignez le point de départ de la randonnée grâce au téléphérique “Härmelekopfbahn”.

 

Scharnitz : fin… ou bien début de l’aventure

19 km : c’est la distance qui sépare le dernier refuge-étape du parcours, la « Hallerangerhaus », de la commune de Scharnitz, votre point d’arrivée. Ici, randonneurs, alpinistes, vététistes et grimpeurs du

Karwendel se retrouvent sur un plateau ensoleillé, à 964 m d’altitude, juste en face de la frontière avec l’Allemagne. Pour les plus téméraires, l’aventure peut se poursuivre sur la Voie de l’Aigle, pour une dernière marche, ou sur la rivière Isar, pour un tour rafraîchissant en canoë-kayak.

Alternative possible : Inversez l’ordre des étapes et faites de Scharnitz votre point de départ, pour découvrir le massif du « Karwendel » différemment.

Further Informationen:

www.karwendel-hoehenweg.at/en

Blog: The Karwendel Höhenweg: Long-Distance hiking amongs giants

 

Randonnées plaus d'infos