Recherche d'hébergements
 
 
Recherche d'hébergements
 
 

Des questions? Nos experts en séjours sont là pour vous conseiller

Tel +43 5088050

Partager le contenu

L’histoire de Scharnitz

Même si Scharnitz est la plus jeune implantation du « Scharnitzwald », ce village porte le nom le plus ancien connu. La région, dans laquelle est située de nos jours Scharnitz, était déjà populaire depuis fort longtemps.

Elle était décrite comme sauvage, désolée et abondamment enneigée en hiver. C’est pourquoi elle était déjà redoutée au 8ème siècle, et qualifiée de « solitudo Scrantiensis » ou « Scaraza », mais aussi de « desertum Scaratie ». La racine du mot « Scar » est sans doute illyrienne et signifie « rocher austère ». Lorsque les Romains construisirent une route allant de Teriolis (Zirl) à Parthanum (Partenkirchen) et virent que le goulot de cette vallée, en lieu et place de l’actuel Scharnitz, pouvait représenter un point hautement stratégique, ils y établirent un fort – dans le présent quartier Bühel à l’endroit des maisons Kapferer et Rainer (numéros 8 / 9) – et lui donnèrent le nom de « Mansio Scarbia ». Il servit d’étape de repos aux soldats romains, mais aussi de station de poste et d’arrêt. En 793, des nobles bavarois (Reginbert et Irminfrid), sur ordre de l’évêque de Frisingue et avec l’accord de leurs ducs, fondèrent le monastère « Scaraza », parfois également appelé « Scarantia » dans l’endroit solitaire « solitudine Scarantiensi » mais aussi une église en l’honneur de St. Pierre. Dans divers documents du 14e et du 15e siècle, la région allant de Partenkirchen jusque près de Zirl était notée sous le nom de « Scharnitzwald » ou plus simplement « la Scharnitz ».

L’actuelle commune de Scharnitz et de Seefeld était appelée la Scharnitz supérieure, Mittenwald la Scharnitz du centre et Klais ainsi que Gerold la Scharnitz inférieure ou extérieure. Les noms de « Scaraza » et « Scarbia » ont donné le nom de « Scarnize » qui est devenu plus tard « Scharnitz ». Aujourd’hui Scharnitz est la plus petite localité de L’Olympiaregion Seefeld, mais, en comptant le Karwendel qui appartient pour majeure partie à la commune de Scharnitz, il s’agit là d’une des plus grandes communes du Tyrol.